ESPE : ça suffit !

Mardi 11 Avril 2017

Le SNALC-FGAF apporte un soutien total à la grève entreprise par les professeurs stagiaires de l'ESPE de Grenoble, ainsi qu'à toutes celles qui pourraient avoir lieu dans d'autres Écoles Supérieures du Professorat et de l'Éducation. Nous déposerons dès lundi un préavis de grève couvrant l'ensemble des actions de nos collègues pour ce mois-ci, et le renouvellerons si nécessaire.


Le SNALC n'a eu de cesse de porter la parole des professeurs et personnels stagiaires depuis la mise en place chaotique des ESPE. Il a dénoncé dès le début le manque de cadrage national des formations et les risques de dérives que nous avions déjà connus avec les IUFM. Chaque année, notre "enquête stagiaire " produit des résultats hélas sans appel.

Pour le SNALC, la formation initiale ne peut en aucun cas se transformer en formatage infantilisant, comme c'est trop souvent le cas. Interventions idéologiques et/ou ridicules, flicage, chantage à la titularisation, charge de travail aberrante qui empêche nos collègues de se concentrer sur la préparation de leurs cours : tout cela doit cesser.

Le SNALC demande une réunion d'urgence au ministère, afin de mettre à plat l'ensemble des dérives constatées dans les ESPE, et de trouver au plus vite des solutions pour que l'année de stage soit un moment de réelle formation professionnelle. À l'heure où le ministère n'a que le mot " bienveillance " à la bouche, qu'il commence par appliquer ce principe aux personnels qu'il recrute.

Contact :
Jean-Rémi GIRARD, vice-président du SNALC, girardsnalc@yahoo.fr


L' ECOLE EST-ELLE VRAIMENT UN ENJEU POLITIQUE ?

Contrairement à ce qu’il était d’usage de faire lors des élections présidentielles précédentes, les syndicats de la CSEN ont décidé de ne plus envoyer l'habituel questionnaire aux candidats à la Présidence de la République, par lequel ils leur demandaient de prendre position sur les questions essentielles.


Les écoles

Lycées et collèges

Les Personnels de laboratoires



Infos XML