Colloque CESI :«Les professionnels de l’éducation et les syndicats à l’horizon 2025»

Lundi 5 Novembre 2018

C'est à Lisbonne, les 22 et 23 novembre, que se déroulera le prochain colloque de la CESI (Confédération Européenne des syndicats Indépendants)


Le secrétaire général de la CSEN Jean-Claude Halter, Président de la CESI - Académie Europe, ouvrira ce colloque dont le programme est le suivant

Données sur l’éducation en Europe | OCDE
- TALIS 2018 – Enquête internationale sur l’enseignement et l’apprentissage
présentation par Karine Tremblay, Analyste senior à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)
- Analyse comparative des carrières enseignantes en Europe
présentation par Peter Birch, Coordinateur de la politique d’éducation et des analyses systémiques, Commission européenne

Cadre européen actuel en matière d’éducation
- L’espace européen de l’éducation 2025, le semestre européen et les investissements dans les politiques en matière d’éducation
présentation par Rodrigo Ballester, Membre du cabinet de Tibor Navracsics, Commission européenne

Manifeste des enseignants à l’horizon 2025 | Echange de vues avec les participants
présentation par Luc Viehé, Secrétaire général du Syndicat professionnel de l’enseignement libre catholique (SPELC)

Défis pour les enseignants: comment les relever?
- L’éducation comme vecteur de promotion des valeurs démocratiques et de l’inclusion sociale
présentation par Álvaro Laborinho Lúcio, ancien Juge conseiller à la Cour suprême du Portugal et Damian Dziatkowiak, Directeur adjoint au WZZ « SOLIDARNOŚĆ – OŚWIATA »
- La profession enseignante à l’ère numérique
présentation par Christine Redecker, Responsable scientifique au Centre commun de recherche, Commission européenne et Raymond Chambers, Enseignant en informatique à Brooke Weston Academy
- La « nouvelle stratégie pour les compétences en Europe » et le rôle de l’éducation et de la formation professionnelle
présentation par Lidia Salvatore, Experte au Centre européen pour le développement de la formation professionnelle (CEDEFOP) et Salvatore Piroscia, Vice-président du Conseil professionnel « Education » à la CESI (Confsalform)

Etudes de cas concernant les différentes perceptions de la profession enseignante
– Le prestige de la profession enseignante | Finlande
– La violence à l’égard des enseignants | Espagne
– La participation des enseignants au processus de prise de décision à l’école | Pays-Bas

Recommandations opérationnelles des représentants des travailleurs
- Considérations sur le « manifeste des enseignants à l’horizon 2025 »
Luc Viehé, Secrétaire général du Syndicat professionnel de l’enseignement libre catholique (SPELC)
- Table ronde: le rôle des partenaires sociaux dans l’amélioration de la perception de la profession enseignante: quelle est la contribution concrète des partenaires sociaux?
Jürgen Böhm, Fédération allemande des fonctionnaires allemands (dbb), Armindo Cancelinha, Association portugaise des enseignants (ANP), José Fernández Vidal, Centre syndical indépendant et des fonctionnaires en Espagne (CSIF) , Marcello Pacifico, Association syndicale italienne des enseignants et des formateurs (ANIEF), Elvira Serafini, Confédération syndicale italienne des travailleurs autonomes (CONFSAL) .


De la REFORME

L’Europe commémore depuis le 31 octobre les cinq cents de la Réforme. Octobre 1517, et le 31, suivant le témoignage de Mélanchton, un Ministre du culte, Martin Luther, aurait placardé sur les portes de l’église de la Toussaint de Wittemberg ses 95 thèses condamnant violemment le com-merce des indulgences, et plus brutalement encore les pratiques de haut clergé. L’histoire ne se répète jamais dit-on, mais on est convenu qu’elle bégaye. Il serait tentant de chercher dans notre actualité ce qui aujourd’hui constituerait un séisme semblable. Nous pourrions parler de l’Ecole en France, qui a usé treize ministre en vingt ans et fait plus de réformes encore. Le mot réforme sem-ble lui appartenir. Poussons la comparaison. On a appris que la Réforme fut avant tout une volonté de retour aux sources du christianisme et qu’une révolution technologique majeure la porta, l’imprimerie. Notre siècle de la révolution numérique s’inscrit dans la comparaison. Nous aurions les éléments d’un bel exercice de style. Voyons d’abord ce qu’il en est. Y a-t-il réforme ? Voire, y a-t-il contre-réforme ?


Les écoles

Lycées et collèges

Les Personnels de laboratoires

La CSEN est adhérente de la

La CSEN fait partie des membres fondateurs de la Confédération Européenne des Syndicats Indépendants

Infos XML