Congrès académique de la CSEN - Picardie du 23 novembre 2006

Jeudi 23 Novembre 2006

Congrès académique de la CSEN - Picardie du 23 novembre 2006
Compte-rendu du Congrès de la CSEN à CORBIE

Le 23 novembre 2006 a eu lieu le Congrès annuel de la CSEN-Picardie, cette fois à Corbie, près d’Amiens.

Thierry BOUCHER, Président de la CSEN-Picardie, ouvre le Congrès et remercie d’emblée pour leur présence nos deux invités d’honneur, Claire MAZERON, Secrétaire national à la pédagogie et Richard PIQUET, Administrateur général au siège national, ainsi que les membres du Bureau Académique qui l’ont aidé en cette première année de présidence, en particulier Martial CLOUX et Alain DELVAL. Martial CLOUX remercie les organisateurs du congrès et les « anciens » présents, dont Jean-Marie POTIEZ, Président académique honoraire.

Le rapport moral de l’année revient à Thierry BOUCHER, qui insiste sur les subventions reçues et demandées, les fonds mis de côté en vue des élections ultérieures, la participation de la CSEN au Conseil de l’ Education et aux entretiens avec le Recteur.

Alain DELVAL, Trésorier, dresse le bilan financier, auquel succède un vote, qui l’approuve à une forte majorité.

Martial CLOUX intervient alors pour évoquer les atteintes à notre profession, et résumer l’audience auprès de Madame le Recteur du 16 octobre 2006. Les thèmes suivants ont été abordés:

- l’accès à la Hors Classe,
- le « socle commun des connaissances » (ces 2 points jugés « satisfaisants » par Mme le Recteur!...),
- le Brevet et la note de « vie scolaire »,
- les très gros effectifs en lycées,
- les TZR (ou titulaires) enseignant sur 2 ou 3 établissements,
- la violence scolaire...

Claire MAZERON, présente l’année en cours comme une « année charnière », avec la mise en place de mesures peu réjouissantes :
- socle commun, avec réduction des exigences disciplinaires,
- transdisciplinarité,
- bivalence,
- attaque sur les horaires hebdomadaires des disciplines ( moins 20% de cours pour plus de « soutien »),
- « Conseil Pédagogique » dont le rôle se renforcera bientôt,
- poids accru des parents à l’école,
- toujours plus de travail, mais non rémunéré! (par exemple, les P.P.R.E. en 6.ème devenant un travail bénévole pour les professeurs principaux).
On le voit bien, toute l’action gouvernementale va dans le même sens: faire des économies! A ces perspectives pessimistes, on peut ajouter que la crise de l’institution ne cesse de croître, que le projet de remise en cause des « Décrets de 1950 » est une nouvelle dégradation, sans parler du projet « des 35 heures à l’école » d’une candidate à la Présidence!... Les professeurs sont de plus en plus démotivés et stressés et le combat à mener s’annonce très difficile! Une petite satisfaction: une partie des parents sont prêts à nous suivre, et le SNALC est - enfin - de plus en plus présent dans les médias (nationaux, mais pas au niveau régional).

L’après-midi, après d’autres échanges pendant l’agréable repas, Pierre FLEURY présente une information aux S1 et leur distribue un guide et un calendrier d’actions.

Lui succède Richard PIQUET, qui explique son rôle « d’Administrateur Général » au S4 et dans la gestion de la communication au sein du bureau parisien, mais aussi avec les académies.

Enfin, Serge ANTES, représentant du Supérieur, évoque les menaces pesant sur les universités, en pleine mutation : toujours plus autonomes, mais avec un encadrement renforcé et des équipes regroupées sur des plans thématiques, avec une disparité croissante des établissements du supérieur, disparition de certaines « mentions » ou de parcours et filières... L’intégration de l’IUFM dans l’université n’est pas encore pour demain. Quant aux facultés, elles ne reçoivent pas de fonds pour préparer à l’Agrégation (ce n’est pas un « diplôme universitaire »)...

En bref, une journée bien remplie, mais qui ne conduit pas à l’euphorie...
Philippe POULARD, S2 de l’Aisne


COLLOQUE CESI à BUDAPEST : Les syndicats en faveur d'une approche de tolérance-zéro à l'égard de la violence au travail

Jean-Claude HALTER, Président de la CESI-Académie Europe, secrétaire général de la CSEN a clôturé le colloque de la CESI qui s'est déroulé à Budapest le 25 octobre 2019


Les écoles

Les Personnels de laboratoires

La CSEN fait partie des membres fondateurs de la Confédération Européenne des Syndicats Indépendants

Infos XML