Discours d'ouverture du colloque de la CESI « Les professionnels de l’éducation et les syndicats à l’horizon 2025 »

Dimanche 2 Décembre 2018

Mesdames et Messieurs les participants,
Chers amis,

Au nom du conseil d’administration de l’Académie Europe, je vous souhaite la bienvenue à Lisbonne, pour ce nouveau colloque intitulé «Professionnels et syndicats de l’éducation en Europe à l’horizon 2025 ». Je tiens à mentionner que ce colloque est majoritairement financé par la Commission Européenne. Je tiens aussi à remercier le syndicat ANP pour son aide précieuse et efficace dans l’organisation de ce colloque.
J’ai le plaisir de vous accueillir pour la deuxième fois déjà en tant que Président de l’Académie Europe de la CESI, et je vous remercie pour le travail effectué jusqu’ici et de la dynamique qui règne au sein de ce groupe de travail.



Après le colloque de Berlin sur l’apprentissage de l’année dernière qui fut un succès, nous voici , aujourd'hui et demain réunis à Lisbonne pour nous interroger et proposer des solutions d'évolution pour les métiers des professionnels de l’éducation, des rôles de leurs syndicats et de l'avenir dans nos systèmes éducatifs actuels.
Est-il nécessaire de rappeler que l’éducation est une préoccupation majeure de tous les décideurs politiques.

La Commission européenne ne déroge pas à cette règle.

En 2015, la Commission a publié un rapport de suivi de l'éducation et de la formation concernant tous les pays de l'UE. Les Points principaux de la synthèse de cette analyse transnationale souligne que l'éducation est le fondement de la vitalité économique future de l'Europe, qu' elle constitue le moteur de l'employabilité, de la productivité, de la capacité d'innovation et de l'esprit d'entreprise de la population active de demain.
Les autres points abordés dans ce rapport sont:
L'inclusion : la «pauvreté d'éducation», soit la part des jeunes ne parvenant pas à atteindre un niveau d'éducation minimum, représente l'un des plus grands défis auquel l'Europe doit actuellement fait face.
La qualité : L'élargissement de l'accès à l'éducation et à la formation est un aspect essentiel de l'inclusion.
L'adéquation : le Rapport de suivi de l'éducation et de la formation 2015 reconnaît que le chômage des jeunes représente un défi permanent pour l'Europe

R. Wollf, président de la CESI, J-C Halter président de l'Académie Europe, K. Heeger, secrétaire général de la CESI
R. Wollf, président de la CESI, J-C Halter président de l'Académie Europe, K. Heeger, secrétaire général de la CESI
Dans une nouveau rapport de mars 2018 de la Commission Européenne au chapitre consacré aux systèmes d’éducation et de formation par pays, plusieurs volets sont abordés, entre autres celui sur l’investissement dans l’éducation.
Cette année à nouveau il apparaît clairement que certains aspects de ce volet peuvent toujours être améliorés dans la plupart des pays membres. Si l’éducation et la formation contribuent de manière importante à la stratégie globale de l'Union Européenne pour l'emploi et la croissance, il est crucial d’investir aussi dans les professionnels qui œuvrent, au jour le jour, à une éducation de qualité, vecteur à la fois de connaissances et de compétences mais aussi de valeurs démocratiques.

Les défis communs qui s’imposent aux Etats membres de l’Union Européenne sont nombreux: lutte contre le chômage et création d’emplois, reprise économique, croissance durable, meilleure cohésion sociale, lutte contre les inégalités, prévention de la violence et de la radicalisation, adaptation à l'ère numérique et meilleure compétitivité au sein d’une économie mondialisée fondée sur la connaissance.

Si au niveau européen, la Commission souhaite rapprocher les systèmes d’éducation des besoins du marché de l’emploi, la radicalisation de certains jeunes, d’une part, et la montée de l'extrémisme en Europe, d’autre part, rappellent qu’il est important de ne pas former uniquement de futurs travailleurs mais également de futurs citoyens.

Il est donc important pour nous, les syndicats représentant tous les métiers de l'éducation et de l'enseignement tant au niveau national que européen, de nous mettre ensemble pour partager nos convictions, nos préoccupations et faire des propositions concrétes pour l'avenir de ces nobles métiers.

Lors de ce colloque, dont le thème est, je le rappelle «Professionnels et syndicats de l’éducation en Europe à l’horizon 2025» nos travaux porteront prioritairement sur le métier d’enseignant, et sur les défis rencontrés actuellement par la profession enseignante. Il est primordial de redéfinir la place des enseignants dans les écoles mais aussi dans la société et le rôle des organisations syndicales qui les représentent. Il est indispensable que les enseignants retrouvent leur pleine et entière dignité ainsi que le respect qui leur est du. Il est inadmaissible qu'ils soient menacés verbalement ou physiquement, ou qu'ils soient violentés tant par des éléves que par leurs parents. Il faut donc que les enseignants soient absolument formés à la gestion des conflits et à la communication non violente , d'où une formation initiale et continue de qualité et accessible à toutes et à tous.
Il est primordial que les Enseignants soient soutenus et défendu par leur hiérarchie, par leur administration qui bien souvent minimisent les faits. Chaque agression contre un enseignant doit être sévérement sanctionnée.
N'oublions pas la rémunération des enseignants et leurs obligations de service si différentes d'un état à un autre de l'Union.

Je m'arrêterai là, je ne voudrais surtout pas anticiper le rapport que mon ami Luc Viehé a préparé avec le plus grand soin et qu'il nous présentera cette après-midi et demain.

En tant qu'ancien enseignant, mais ne le reste t-on pas toute sa vie, et en tant que participant aux travaux du Conseil professionnel « EDUC », comme d’ailleurs de nombreux collègues présents ici aujourd’hui, je peux vous affirmer que le thème de ce colloque tient à cœur à de nombreux syndicats membres de la CESI.

Nous aurons, d’ailleurs, le plaisir d’entendre aujourd’hui et demain le témoignage de plusieurs intervenants hautement qualifiées sur les différents enjeux auxquels est confrontée la profession d’enseignant.


Les conclusions des différents thémes abordées lors de ce colloque associées aux travaux du Conseil Professionnel "Educ" présidé par l'excelllent Claude Heisser, nous permettront la réalisation d’un « Manifeste des enseignants à l’horizon 2025 et au-delà ».

Ce manifeste sera ensuite diffusé au sein de la CESI et des ses membres pour que les enjeux que nous aurons définis soient connus de tous et que les solutions proposées soient reconnues dans le monde enseignant et puissent servir d’exemples aux systèmes éducatifs actuels.

Je vous, je nous, invite donc à participer pleinement aux échanges d’aujourd’hui et demain. C’est aussi sur la base de ces échanges que la CESI pourra transmettre des recommandations aux institutions européennes en termes d’enseignement. Certes, ce colloque soulignera certainement les différences entre les systèmes éducatifs mais avant tout, je pense, que le Manifeste reflétera nos principes et nos valeurs communes.

Je compte sur votre participation active et vous souhaite, à toutes et à tous, un très bon colloque.


Discours d'ouverture du colloque de la CESI « Les professionnels de l’éducation et les syndicats à l’horizon 2025 »



Discours d'ouverture du colloque de la CESI « Les professionnels de l’éducation et les syndicats à l’horizon 2025 »

Mesdames et Messieurs les participants,
Chers amis,

Au nom du conseil d’administration de l’Académie Europe, je vous souhaite la bienvenue à Lisbonne, pour ce nouveau colloque intitulé «Professionnels et syndicats de l’éducation en Europe à l’horizon 2025 ». Je tiens à mentionner que ce colloque est majoritairement financé par la Commission Européenne. Je tiens aussi à remercier le syndicat ANP pour son aide précieuse et efficace dans l’organisation de ce colloque.
J’ai le plaisir de vous accueillir pour la deuxième fois déjà en tant que Président de l’Académie Europe de la CESI, et je vous remercie pour le travail effectué jusqu’ici et de la dynamique qui règne au sein de ce groupe de travail.



Les écoles

Lycées et collèges

Les Personnels de laboratoires

La CSEN est adhérente de la

La CSEN fait partie des membres fondateurs de la Confédération Européenne des Syndicats Indépendants

Infos XML