L’ÉCOLE MATERNELLE ENFIN OBLIGATOIRE

Mardi 27 Mars 2018

Le SNALC-FGAF et le SNE-FGAF ont pris connaissance lors des assises de l’école maternelle de la volonté du ministère de rendre l’école maternelle obligatoire dès 3 ans à la rentrée 2019.

Le SNALC et le SNE se félicitent que le ministère ait entendu les revendications fortes portées par nos deux organisations syndicales en matière d'abaissement de l'âge de la scolarité obligatoire.


L’ÉCOLE MATERNELLE ENFIN OBLIGATOIRE
L’Ecole Maternelle est ainsi reconnue officiellement comme une École à part entière. Son nouveau statut confèrera aux professeurs de maternelle la reconnaissance qu’ils méritent alors que leur métier est souvent injustement déconsidéré.

Une telle mesure confirme ce que le SNALC et le SNE revendiquent : l’importance de l’assiduité, d’un cadrage national pour des carnets de suivi des apprentissages harmonisés et d’une formation renforcée spécifique des professeurs de maternelle.

C’est un premier pas vers « L’école maternelle de demain », mais le SNALC et le SNE insisteront à nouveau sur l’amélioration impérative du taux d’encadrement, sur la nécessité d’avoir une ATSEM par classe et sur le besoin d’une présence systématique du RASED dès la petite section.


Contacts :
Christophe GRUSON, responsable national SNALC premier degré
Véronique MOUHOT, secrétaire générale SNE en charge de la maternelle




De la REFORME

L’Europe commémore depuis le 31 octobre les cinq cents de la Réforme. Octobre 1517, et le 31, suivant le témoignage de Mélanchton, un Ministre du culte, Martin Luther, aurait placardé sur les portes de l’église de la Toussaint de Wittemberg ses 95 thèses condamnant violemment le com-merce des indulgences, et plus brutalement encore les pratiques de haut clergé. L’histoire ne se répète jamais dit-on, mais on est convenu qu’elle bégaye. Il serait tentant de chercher dans notre actualité ce qui aujourd’hui constituerait un séisme semblable. Nous pourrions parler de l’Ecole en France, qui a usé treize ministre en vingt ans et fait plus de réformes encore. Le mot réforme sem-ble lui appartenir. Poussons la comparaison. On a appris que la Réforme fut avant tout une volonté de retour aux sources du christianisme et qu’une révolution technologique majeure la porta, l’imprimerie. Notre siècle de la révolution numérique s’inscrit dans la comparaison. Nous aurions les éléments d’un bel exercice de style. Voyons d’abord ce qu’il en est. Y a-t-il réforme ? Voire, y a-t-il contre-réforme ?


Les écoles

Lycées et collèges

Les Personnels de laboratoires

La CSEN est adhérente de la

La CSEN fait partie des membres fondateurs de la Confédération Européenne des Syndicats Indépendants

Infos XML