Pas d'EVS = Porte close

Vendredi 20 Octobre 2017

Le SNE vous invite à faire voter un avenant au règlement intérieur lors du premier conseil d'école, lequel stipule les modifications d'accueil suite à la disparition des EVS. Et si votre IEN vous dit que vous n'en avez pas le droit, contactez-nous, nous lui rappellerons les textes.


Suite à la suppression des EVS, proposition de modification du règlement intérieur : Année scolaire 2017 - 2018
Avenant au règlement intérieur 2016 - 2017
Les paragraphes … et … sont modifiés :

Organisation du temps scolaire
- Les horaires
Lundi, mardi, jeudi, vendredi : de … à … le matin et de … à … l’après-midi.

Accueil et surveillance des élèves
- Dispositions générales
L'accueil des élèves est assuré dix minutes avant l'entrée en classe.
Le directeur et les enseignants sont en classe près des élèves de … à … et de … à … . Ils engagent leur responsabilité en quittant la classe pour ouvrir aux retardataires. En conséquence, les enseignants et le directeur n'assureront plus l'ouverture de l'école en dehors des heures mentionnées. Suite à un rendez-vous médical, l’élève sera accueilli(e) aux horaires d’entrée (définis au §…) et aux heures de récréations (de … à… le matin et de … à … l’après-midi).

On ne badine pas avec la sécurité. On ne badine pas avec les EVS. On ne badine pas avec le travail des directeurs. Le SNE va forcer le Ministère à prendre ses responsabilités. Car il est un peu facile de se reposer sur les directeurs. Le SNE s’y oppose et vous aide à agir en conséquence.



De la REFORME

L’Europe commémore depuis le 31 octobre les cinq cents de la Réforme. Octobre 1517, et le 31, suivant le témoignage de Mélanchton, un Ministre du culte, Martin Luther, aurait placardé sur les portes de l’église de la Toussaint de Wittemberg ses 95 thèses condamnant violemment le com-merce des indulgences, et plus brutalement encore les pratiques de haut clergé. L’histoire ne se répète jamais dit-on, mais on est convenu qu’elle bégaye. Il serait tentant de chercher dans notre actualité ce qui aujourd’hui constituerait un séisme semblable. Nous pourrions parler de l’Ecole en France, qui a usé treize ministre en vingt ans et fait plus de réformes encore. Le mot réforme sem-ble lui appartenir. Poussons la comparaison. On a appris que la Réforme fut avant tout une volonté de retour aux sources du christianisme et qu’une révolution technologique majeure la porta, l’imprimerie. Notre siècle de la révolution numérique s’inscrit dans la comparaison. Nous aurions les éléments d’un bel exercice de style. Voyons d’abord ce qu’il en est. Y a-t-il réforme ? Voire, y a-t-il contre-réforme ?


Les écoles

Lycées et collèges

Les Personnels de laboratoires

La CSEN est adhérente de la

La CSEN fait partie des membres fondateurs de la Confédération Européenne des Syndicats Indépendants

Infos XML