RYTHMES SCOLAIRES : FAITES VOTRE CHOIX !

Jeudi 1 Juin 2017

Le SNE et le SNALC ont eu copie du projet de décret en préparation permettant le passage aux quatre jours dès la rentrée 2017 pour les communes qui le souhaitent.


RYTHMES SCOLAIRES : FAITES VOTRE CHOIX !
Ce texte est un assouplissement de la semaine " Hamon " qui autorisait de regrouper les TAP sur une demi-journée. La possibilité de choisir le mercredi matin est offerte, permettant aux écoles type Hamon de basculer rapidement.

Il est également rappelé que les conseils d'école seront consultés, et une harmonisation nécessaire sera conduite par les DASEN.

Le SNE et le SNALC se félicitent de la parution prochaine de ce décret et rappellent qu'ils ont soutenu seuls l'assouplissement Hamon au Comité Technique Ministériel : c'est à partir de ce décret que le passage aux quatre jours devient possible sans révolution.

Ce délai très court ne permettra sans doute pas un passage généralisé dès septembre 2017. Mais l'association des maires de France a rappelé que 70% des communes comptaient sur le fonds d'aide (143€/élève) pour maintenir leur PEDT. La fin de cette manne, annoncée pour 2019, pèsera sans doute dans la décision finale.

Opposants de la première heure à la réforme autoritaire des rythmes scolaires, le SNE et le SNALC ont œuvré sans relâche depuis 2009 pour que le bon sens et le respect des acteurs de terrain deviennent enfin réalités. Nous invitons donc nos collègues à mettre cette question à l'ordre du jour de leur prochain Conseil d'Ecole.

Contact :
Jean-Rémi GIRARD, Vice-Président du SNALC-FGAF, girardsnalc@yahoo.fr
Pierre FAVRE, Président du SNE, president-sne@sne-csen.net



De la REFORME

L’Europe commémore depuis le 31 octobre les cinq cents de la Réforme. Octobre 1517, et le 31, suivant le témoignage de Mélanchton, un Ministre du culte, Martin Luther, aurait placardé sur les portes de l’église de la Toussaint de Wittemberg ses 95 thèses condamnant violemment le com-merce des indulgences, et plus brutalement encore les pratiques de haut clergé. L’histoire ne se répète jamais dit-on, mais on est convenu qu’elle bégaye. Il serait tentant de chercher dans notre actualité ce qui aujourd’hui constituerait un séisme semblable. Nous pourrions parler de l’Ecole en France, qui a usé treize ministre en vingt ans et fait plus de réformes encore. Le mot réforme sem-ble lui appartenir. Poussons la comparaison. On a appris que la Réforme fut avant tout une volonté de retour aux sources du christianisme et qu’une révolution technologique majeure la porta, l’imprimerie. Notre siècle de la révolution numérique s’inscrit dans la comparaison. Nous aurions les éléments d’un bel exercice de style. Voyons d’abord ce qu’il en est. Y a-t-il réforme ? Voire, y a-t-il contre-réforme ?


Les écoles

Lycées et collèges

Les Personnels de laboratoires

La CSEN est adhérente de la

La CSEN fait partie des membres fondateurs de la Confédération Européenne des Syndicats Indépendants

Infos XML